Botulisme


Définition

Maladie paralytique rare mais grave due à une neurotoxine bactérienne (genre Clostridium), la toxine botulique (la plus puissante de toutes les toxines connu). Leur mécanisme d’action est une inhibition de la libération d’acétylcholine au niveau des jonctions neuromusculaires, ce qui bloque la transmission entre nerf et muscle et conduit à la paralysie respiratoire et locomotrice.

3 types de botulisme 

1. le botulisme alimentaire 

provoqué par la consommation de nourriture contaminée par la toxine botulique (toxi-infection alimentaire)

2. le botulisme par blessure 

la toxine produite dans une blessure infectée par Clostridium botulinum

3. le botulisme infantile 

provoqué par la consommation de spores de bactéries, qui se développent ensuite dans les intestins où elles libèrent la toxine.

Toutes les formes de botulisme peuvent être mortelles et doivent être traitées de toute urgence. Le botulisme alimentaire peut devenir un problème de santé publique lorsqu’un grand nombre de personnes est empoisonné à partir d’une seule source alimentaire contaminée.

Symptômes 

  • une sécheresse de la bouche
  • des difficultés à avaler
  • une élocution incompréhensible
  • une vision double
  • des vomissements
  • une diarrhée importante
  • une faiblesse musculaire généralisé

S’ils ne sont pas traités, ces symptômes peuvent s’aggraver jusqu’à la paralysie des muscles des membres et du tronc (en particulier respiratoires), ce qui peut conduire au décès. C’est la toxine sécrétée par C. botulinum qui provoque la maladie, et non la bactérie elle-même.

Traitement

L’insuffisance respiratoire en cas de botulisme grave nécessite une ventilation mécanique (« respiration artificielle ») pendant plusieurs semaines en milieu de soins intensifs. Après plusieurs semaines, la paralysie s’améliore lentement. Diagnostiqué assez tôt, le botulisme alimentaire ou par blessure peut être traité par une antitoxine bloquant l’action de la toxine qui circule dans le sang. Cela peut empêcher l’état des patients de s’aggraver, mais la convalescence demandera toujours de nombreuses semaines. L’antitoxine n’est pas utilisée dans le traitement du botulisme infantile.

En cas de botulisme alimentaire, les aliments contaminés qui se trouvent encore dans le tube digestif peuvent être évacués par des lavages gastriques ou des lavements. En cas de botulisme par blessure, la plaie responsable est traitée chirurgicalement pour faire disparaître la source des bactéries toxinogènes.
Par ailleurs, chaque cas de botulisme crée une situation d’urgence pour la santé publique parce qu’il est nécessaire d’identifier la source de l’infection, et de s’assurer que toutes les personnes qui ont été exposées à la toxine ont été identifiées et que tous les aliments contaminés ont disparu.

Prévention

  • précaution hygiénique strict des boites de conserve (évite le botulisme alimentaire)
  • conserver les aliments au réfrigérateur
  • faire bouillir 10 min les boites de conserve préparer a la maison avant les consommer (la haute chaleur détruit la toxine)
  • jeter les boites de conserves avec un bombement caractéristique (du au rejet de gaz des déchets jeté par la bactérie)
  • ne pas donner des produits sucré (milieu idéal pour la bactérie) au nourrisson jusqu’à leur sevrag

Laisser un commentaire