Le rôle de l’auxiliaire est de répondre aux 14 besoins fondamentaux de l’enfant par la présence qu’elle assure mais aussi par les activités d’éveil ainsi que les soins spécialisés auxquels elle participe. Elle veille au développement de l’enfant, à son bien être, à sa quête d’autonomie mais aussi à sa sécurité physique et affective.

L’auxiliaire de puériculture travaille sous la responsabilité d’un médecin, d’une sage femme, d’une infirmière puéricultrice ou d’un(e) éducateur/trice de jeune enfant.

➠ En établissement d’accueil du jeune enfant (crèches, haltes-garderies) :

Elle est responsable d’un groupe de 5 à 8 enfants et les accompagne dans l’apprentissage des gestes de la vie quotidienne : repas, propreté, sommeil. L’auxiliaire de puériculture guide l’enfant vers l’autonomie et la socialisation en respectant ses propres rythmes. Elle aménage le lieu de vie, d’accueil des enfants et vérifie la sécurité des équipements. Elle accueille l’enfant et sa famille dès l’arrivée dans la structure, elle joue un rôle important car elle prend le relais des parents. Ainsi elle les accompagne et les soutient dans leur projet parental en valorisant leurs compétences.
Elle organise des activités d’éveil et de loisir, en veillant à leur sécurité et à leur bonne santé : peinture, dessin, découpage, …
Elle travaille et participe à la mise en oeuvre d’un projet pédagogique en collaboration avec l’équipe.
En établissement d’accueil de jeune enfant, l’auxiliaire de puériculture est le plus souvent sous la responsabilité d’un(e) infirmier(e) ou éducateur/trice de jeune enfants.

➠ En maternité : 

L’auxiliaire de puériculture peut travailler en salle de naissance et/ou en suite de couche.
En salle de naissance elle aide le personnel soignant à accueillir les parents et aide lors de la mise au monde des nouveaux nés. Elle s’occupe du réapprovisionnement du matériel en salle de naissance. Elle crée une bonne ambiance en assistant les parents pendant l’accouchement. Elle réalise les premiers soins du nouveau-né.
En suite de couche, elle guide les parents dans leur nouveau rôle, elle montre les différents soins et apporte des conseils pour s’occuper du nouveaux-né. Elle aide les nouveaux parents dans la mise en place de l’allaitement maternel ou artificiel. L’auxiliaire de puériculture participe au nettoyage et à la désinfection des lits, des matériels, mobiliers liés à l’environnement du bébé et de la famille.

En milieu hospitalier :

L’auxiliaire de puériculture assure une prise en charge globale de l’enfant et de sa famille tout au long des différentes étapes de son séjour à l’hôpital. Elle veille à l’état de santé des enfants hospitalisés, contrôle leur paramètres vitaux, leur développement et veille à satisfaire leurs besoins. Elle aide et participe aux soins quotidiens appropriés : change, habillage, préparation des biberons et/ou aide à la prise des repas, toilette. Elle participe au nettoyage et à la désinfection des lits, des matériels, mobiliers liés à l’environnement des enfants et de la famille. Elle travaille en équipe pluridisciplinaire (pédiatre, sage femme, médecin, infirmier…) et leur transmet par voie orale ou écrite des informations utiles à la continuité des soins. Elle fait en sorte de créer un climat apaisant et convivial autour des parents et de l’enfant. Son rôle est important, elle va permettre à l’enfant de mieux vivre son hospitalisation, de le considérer comme un enfant normal et non un patient.

En service de protection maternelle et infantile (PMI) :

L’auxiliaire de puériculture participe aux soins apportés aux enfants par l’infirmière puéricultrice. Elle assiste le pédiatre pour la pesée les mesures des bébés et maintient les dossiers des patients à jour. Elle accueille les parents et les conseille. Elle veille à la propreté des lieux et du matériel.

En structure d’aide sociale à l’enfance / ou pouponnière :

  L’auxiliaire assure l’accueil et la prise en charge des enfants placés soit sur décision de justice afin de les protéger de leur environnement, soit sur demande de parents en grandes difficultés passagères, auprès des enfants nés sous X en attendant le processus d’adoption. Elle veille à répondre aux besoins des enfants et les aide dans l’apprentissage des gestes de la vie quotidienne. Elle met en place des activités d’éveil et de loisir. Elle veille au bien être de l’enfant en surveillant les signes de négligence ou de maltraitance qui peuvent altérer et avoir une incidence sur le développement de l’enfant. L’auxiliaire devient un pilier important, une figure d’attachement pour ces enfants qui n’en ont pas, elle a un rôle essentiel dans la sécurité qu’elle peut apporter à ces enfants.
Elle a aussi un travail auprès des familles notamment dans les centre maternel où elle veillera à maintenir ou créer le lien parents/enfants.

En structure accueillant des enfants en situation d’handicap (IME) :

Elle intervient auprès d’enfants en situation de handicap physique ou mental, veille à leur bien-être, leur hygiène, leur confort. Participe également aux repas, aux activités d’éveil. Elle veille à l’état de santé des enfants et identifie les éventuels problèmes et participe à la réalisation des soins médicaux. Elle assure l’entretien et le nettoyage des espaces de vie et du matériel de soins et du matériel utilisé pour la toilette, les repas et les différentes activités. Elle travaille en partenariat avec l’équipe et les parents pour garantir le bien-être des enfants.

 

S’abonner
Me notifier des
guest
33 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Caro

Bonjour à toutes, je recherche le rôle d’une auxiliaire de puériculture en école maternelle. Quelqu’un qui a de l’expérience pourrait-il m’éclairer?

Merci à vous.

Bonne journée.

Laura

Bonjour.
Je suis Auxiliaire de puériculture.
Nous ne bossons pas en école.
Les structures sociales, multi accueils et milieux hospitaliers sont nos lieux de travail.
En école, ce sont les atsem.

Cycy

Bonjour,
J’aimerais savoir si il faut apprendre ça pour l’oral ?
Merci d’avance

Marion

Cela dépend des écoles, mais il faut savoir principalement où nous pouvons exercer

SPOSITO

Depuis la naissance => ensuite soit les parents les reprennent soit ils sont placés dans des familles d(‘accueil le plus tôt possible

Céline

Bonjour,

J’aimerais savoir jusqu’à quel âge les enfants en pouponnieres sont ils accueillis?
Merci d avance

Ludiwing

Bonjour !
Je suis auxiliaire de puériculture depuis 1 an et demi dans un CHU, j’ai travaillé en Néonat, salles de naissance et je suis actuellement en maternité.
Mon service privilégie les auxiliaires plutôt que les aides soignantes, car ils estiment que chacun à son rôle. Après ça doit dépendre des hôpitaux.. Mais les AS ne sont pas privilégiées partout !
Bon courage à celles qui passent les concours ! 🙂

guyonnet

Je suis très surprise de lire tous ça , car pourquoi font-ils faire des formations pour devenir AP si ils les embauchent pas en maternité …?
est ce comme ça partout ou est-ce la régions parisienne qui préfère fonctionner ainsi ?
Merci les filles et bon courages à vous 😉

guyonnet

Bonjour , vous êtes entrain de dire que sur l’hôpital , exemple la maternité , ils embauchent des aides soignantes et non des auxiliaires de puéricultures ? ou embauche t’il ceux qui ont la doubles casquettes ? merci de votre réponse les filles et bon courages a celle qui passe le concours en ce moment 🙂

Manon Maoui

Bonjour. Effectivement j’ai effectué un stage sur Avignon pour le concours et se sont éventuellement des aides soignantes qui occupent la fonction d’auxiliaire. Mais, le centre hospitalier embauche une auxiliaire tous les deux ans (si besoin), mais il faut connaitre du monde.

Lucie

Bonjour, je voudrais passer le concours d’auxiliaire de puériculture dans le but de travailler en milieu hospitalier. Mais on m’a dit que les hôpitaux ne recrutent que ceux qui ont en plus le diplôme d’aide soignant.. est ce que c’est vrai ? Est ce que je dois vraiment passer en plus le diplôme d’aide soignante ? Je suis perdue. Merci de votre réponse !

patricia fouquier

Les hopitaux recrutent rarement des auxiliaires parce qu’une aide soignante peux faire tous les services.saufpour leurs creches du personnel.bcp de mes collegues sur Paris n’ont pas pu rentrer en milieu hospitalier.vous pouvez tenter .mais sachez que c’est pas facile

Lucie

D’accord, merci pour votre réponse.

Luene

Bonjour quelquen peut me aide pour une lettre de motivation stp

33
0
N'hésitez pas à ajouter un commentaire.x
()
x