Internet


Internet

Internet est le réseau informatique mondial accessible au public. C’est un système immense de télécommunications informatiques développé au niveau international, qui permet d’accéder à des données de toutes sortes, textes, musique, vidéos, photos, grâce à un codage universalisé.

L’internet et les réseaux informatiques – après avoir été plutôt réservés aux universitaires et aux industriels – font aujourd’hui partie du quotidien de plus de trois êtres humains sur dix dans le monde. Ils sont devenus indispensables au fonctionnement de presque tous les secteurs d’activité de nos sociétés modernes.

L’accès à Internet s’est fortement développé depuis 10 ans, aujourd’hui plus de 64% des ménages ont accès à Internet. Le taux d’équipement en ordinateurs et autres technologies prévues pour recevoir l’Internet est de 67%. 38% des internautes utilisent et surfent sur Internet grâce à leurs téléphones mobiles, 80% des internautes déclarent utiliser l’Internet tous les jours. Les Supports les plus utilisés par les individu aujourd’hui en matière de communication sont les SMS, le téléphone, le face à face et les fonctionnalités d’Internet : l’email, les médias sociaux, et les messages instantanés (conversation avec un autre individu, comme les Chats).

Les avantages d’internet

Internet permet une communication simple et rapide, l’utilisateurs à accès à plusieurs domaines qui sont avantageux pour lui :

  • L’éducation : Accès aux dictionnaires et encyclopédies, leçon, annale, fiche de révision
  • A l’information, aux médias
  • A la localisation à travers le monde
  • A un renseignement (numéro de téléphone, méteo, notice ou même des recettes de cuisine
  • Téléchargement de photos ou d’images, de graphiques animés
  • Téléchargement et écoute de sons et musiques, films, documentaires ..
  • Visualisation en direct de lieux (webcam installées sur des sites : plages, rue…)
  • Gestion de ses compte en direct ( CAF, banque, téléphone, ..)
  • Echanges en direct avec différentes administrations
  • Achats et ventes avec possibilité de trouver un meilleur prix.
  • Accès à la recherche  de personnes (anciens copains, famille, collègues)
  • Communication instantané avec plusieurs interlocuteurs n’importe ou dans le monde gratuitement
    La liste n’est pas exhaustive.

Les inconvénients :

Aller sur internet est une activité chronophage, on peut y passer plusieurs heures par jour sans vraiment sans rendre compte et qui peut engendrer une addiction. Les jeunes peuvent y trouver un refuge voire des amis, ce qui les isole socialement avec des risques de n’avoir que des cyber-relations.
La sédentarisation et l’absence d’exercice physique liés à l’informatisation pourraient avoir des répercussions sur notre santé comme des modifications des rythmes de sommeil, engendrer une augmentation de l’obésité et des maladies cardio-vasculaires.

Facebook, twitter, snapchat, instagram, youtube … plein de réseaux sociaux ou l’on partage sa vie privé, des photos, des informations qui peuvent être vu par tout le monde. Des informations qui peuvent etre utilisées contre soi, exemple un patron qui refuse un candidat après vu son profil ou pire des photos d’enfants diffusés sur des sites pornographiques.

Sur Internet, tout peut être copié collé (et altéré dans le processus), il n’y a aucune garantie de confidentialité dans les échanges électroniques via les réseaux sociaux. Des photos prises lors de soirées ou dénudées peuvent facilement se retrouver à la vue de tout le monde, tout comme un message insultant, écrit dans un moment d’énervement. Les jeunes n’hésitent pas à « taguer » des amis sur les photos de groupe, sans se rendre compte que cette action impacte directement la vue privée des amis tagués.

L’accès à des contenus choquants dont des photos ou vidéos pornographiques ou violentes,

L’accès à des sites mais aussi haineux qui incite à la violence, à la criminalité aux terrorismes. Mais aussi à des sites qui véhicules des idées nocives comme les sectes, le satanisme .

C’est aussi un excellent lieu d’arnaque, faux mail, liens séduisants conduisant vers un virus. Comme l’on partage ses codes de banques, ses identifiants certains sites non protégés sont de vrai pièges.

Les mauvaises rencontres, n’importe qui peut se faire passer pour n’importe qui sur internet. Alice dialogue avec Emma 15 ans, elle fréquente le lycée dans la ville à coté, son profil facebook montre une adolescente douce, sociable avec des informations rassurantes et pourtant… quand Alice la rencontre, Emma n’est qu’une illusion car elle est en fait, un homme d’une cinquante d’année.

Le harcèlement, il est très facile derrière un écran de faire du mal, surtout que l’on peut se cacher derrière un pseudo anonyme : intimidations, insultes, piratage de compte, commentaires humiliants, création de groupes de discussion pour moquer la victime – la violence des rapports entre jeunes peut pousser la victime jusqu’au suicide. Le phénomène d’entraînement peut conduire les plus influençables à imiter des comportements violents et à se lancer dans des campagnes d’insultes contre le bouc émissaire désigné par le leader du groupe.

Les mauvaises informations, ça peut etre des canulars comme un enlèvement d’enfant, ou une méthode bidon pour soi-disant faire fortune ou pour maigrir. Sur internet on a accès à plein d’informations pertinentes mais malheureusement n’importe qui peut facilement y diffuser ses théories ou opinions personnelles, les internautes doivent absolument acquérir une pensée critique qui les incite à vérifier la crédibilité de l’information trouver en ligne. Les enfants ou les adolescents sont influençables et ne peuvent pas se faire leur propre opinion.

On trouve sur internet plein de forum « médicaux » dont le but serait d’aider les personnes voulant trouver des informations sur un problème de santé. Certains sont écrits par des gens incompétents, des patients déçus, voire des professionnels aux intentions mercantiles. Le plus souvent, il est difficile de déterminer les compétences de celui qui nous répond et donc la fiabilité de son propos. Beaucoup d’internautes échangent leurs expériences et se risquent, à des conseils médicaux, voire à des diagnostics souvent farfelus et angoissants ce qui peut vite devenir dangereux . De plus, il existe des sites « militants » aux allures scientifiques, prônant, par exemple, tel ou tel mode de garde ou médecine parallèle.

Lutte et prévention  : 

Dès 1998, a été créé, au sein de la gendarmerie, le département de lutte contre la cybercriminalité au sein du service technique de recherches judiciaires et de documentation (STRJD). Celle cellule a évolué et est devenue la Division de lutte contre la cybercriminalité (DLCC) composée du Département coordination et appuis numériques (DCAN), du Département investigations sur Internet (D2I), du Département prévention et suivi des phénomènes sur Internet (DPSPI) et du Département répression des atteintes aux mineurs sur Internet (DRAMI) qui intègre le Centre national d’analyse des images de pédopornographie (CNAIP). Une sous-direction de lutte contre la cybercriminalité (SDLC) a été créée le 29 avril 2014 afin de répondre de manière cohérente et structurée au phénomène de la cybercriminalité. 80 policiers et gendarmes remplissent quotidiennement ces missions de pilotage et de coordination.

Le 15 mai 2000 a été créé l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), au sein de la direction centrale de la police judiciaire au Ministère de l’Intérieur

Information des usagers sur comment se protéger sur internet
Information au niveau des parents et des enfants sur les dangers d’internet mais surtout des réseaux sociaux. 

Lien utiles


Association innocence 

Site de signalement de contenus illicites 

Agence de la sécurité information 

 

Laisser un commentaire