La grippe


Définition

D’origine virale la grippe est une infection respiratoire très contagieuse.
Elle circule dans le monde entier et peut toucher n’importe qui dans n’importe quel groupe d’âge. Elle provoque des épidémies annuelles qui atteignent leur pic pendant l’hiver dans les régions tempérées.
La grippe est un problème de santé publique sérieux qui provoque des maladies graves et des décès dans les populations à plus haut risque. Une épidémie peut également avoir des répercussions économiques par perte de productivité et solliciter énormément les services de santé. La grippe saisonnière provoque des hospitalisations et des décès principalement parmi les groupes à haut risque.

La grippe est une infection virale qui touche principalement le nez, la gorge, les bronches, et éventuellement les poumons. L’infection dure en général une semaine environ et se caractérise par l’apparition brutale d’une forte fièvre, des myalgies, des céphalées, un mauvais état général, une toux sèche, une gorge irritée et une rhinite.

Les symptômes :

  • Fièvre
  • Toux
  • Maux de tête
  • Courbatures
  • Malaises général
  • Maux de gorge
  • Écoulement nasal

La plupart des personnes guérissent en une semaine sans avoir besoin de traitement médical. Mais la grippe peut entraîner une maladie grave ou un décès chez les personnes à haut risque (voir ci-après). La période d’incubation est d’environ deux jours.

Transmission

La grippe est hautement contagieuse. Elle se transmet d’une personnes malade à une personne saine via les gouttelettes d’eau que notre corps expulse pendant la respiration, ou par l’éternuement, la toux, l’écoulement nasal….
Le virus peut aussi se propager par les mains. Pour prévenir la transmission, il convient de se couvrir la bouche et le nez à l’aide d’un mouchoir lorsque l’on tousse et de se laver

Les traitements

Dans la plupart des cas, la grippe se soigne sans médicaments, le sujet prend seulement du paracétamol ou des médicaments pour soulager les symptômes.
On prescrit des antiviraux qui vont aider a éradiquer le virus.
La vaccination aide le système immunitaire a se défendre en fabriquant des anticorps il va permettre d’agir directement sur le virus. En  moyenne la vaccination est efficace a 66%

 Les personnes à risques
En général ce sont les personnes les plus fragiles :

  • personnes âgées de plus de 65
  • personnes immunodéprimés ( sida)
  • personnes malades chroniques (diabétiques, personnes cardiaques…)
  • Enfant de – de 2 ans et femmes enceintes.

Les autres types de grippe 

  1. Grippe Aviaire A (H5N1) :

La grippe aviaire communément appelée «grippe du poulet », provoquée par des souches A du virus grippal, est une maladie infectieuse affectant les oiseaux. L’infection peut causer toutes sortes de symptômes chez les oiseaux, depuis une maladie bénigne, qui passe souvent inaperçue, jusqu’à une maladie rapidement mortelle qui peut provoquer de graves épidémies.
Normalement, la grippe aviaire ne touche pas l’homme. Mais il est arrivé que des souches hautement pathogènes provoquent une maladie respiratoire grave chez l’être humain. Dans la plupart des cas, les personnes contaminées avaient eu des contacts rapprochés avec des volailles infectées ou avec des objets contaminés par leurs déjections.
On craint cependant une mutation du virus qui faciliterait la transmission interhumaine et présenterait un risque de pandémie de grippe.
Chez l’homme, le taux de mortalité lié aux infections par le virus H5N1 est beaucoup plus élevé que celui imputable à la grippe saisonnière.
Prévention : Oms se prépare à une pandémie grippale qui pourrait faire beaucoup de mort. Comme préparer des stocks d’antiviraux pour faire face à une éventuelle pandémie.

2. La grippe A A H1N1 :

Plus connu sous le nom de « grippe mexicaine », « grippe porcine » (2009) avec propagation extrêmement rapide (éternuement, toux, simple contact avec une personne contaminée).
La maladie est apparue en 2009 au Mexique, ensuite dans tout le sud de l’Amérique puis arrive en Europe vers avril-mai.
Les symptômes sont comparables à une grippe saisonnière :
– Fièvre
– Maux de gorge
– Maux de tête
– Douleur musculaire et articulaire
Elle peut entraîner la mort (infection pulmonaire) et touche plus les jeunes car 60 % des cas les plus grave ont moins de 20 ans. Selon l’OMS, il y a eu 40% de décès…
Prévention :
L’OMS centre son action dans le repérage et le traitement des personnes infectées :
Depuis il y a eu des recommandations officielle :
Se laver les mains, éviter le contact avec des personnes contaminées, se couvrir le nez et la bouche, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique, éviter les lieux de propagation (transport en commun, centres commerciaux ..) 
Un vaccin à était mis en place fin 2009, et en novembre 2009, le personnel hospitalier à été vacciné.

Conclusion 

La grippe est un problème de santé publique sérieux qui provoque des maladies graves et des décès dans les populations à plus haut risque. Une épidémie peut également avoir des répercussions économiques par perte de productivité et solliciter énormément les services de santé. La grippe saisonnière provoque des hospitalisations et des décès principalement parmi les groupes à haut risque. La vaccination est le moyen le plus efficace de prévenir l’infection

 

Laisser un commentaire