La pollution



 

La pollution est une dégradation ou une altération de l’environnement, en général liée à l’activité humaine par diffusion directe ou indirecte de substances chimiques, physiques ou biologiques qui sont potentiellement toxiques pour les organismes vivants ou qui perturbent de manière plus ou moins importante le fonctionnement naturel des écosystèmes.

La pollution de l’air 

Elle se manifeste par la présence dans l’air de particules ou de gaz nocifs ou non, qui entraînent, en fonction de leur concentration, un inconvénient quelconque.

Couche d’ozone

La couche d’ozone protège les êtres vivants des effets nocifs des rayons uv. Mais cette couche disparait peu à peu a cause des chlorofluorocarbones du a l’activité humaine. Les conséquences sont une augmentation des mélanomes, et l’augmentation de l’effet de serre.

L’air peut notamment être pollué par :

  • des rejets industriels : la production de matière plastique par exemple (qui est présente dans beaucoup des objets que nous utilisons tous les jours) entraîne la libération dans l’air de substances chimiques toxiques telles que le soufre.
  • les activités agricoles. L’agriculture est en partie responsable de l’effet de serre et du réchauffement climatique du fait des émissions de trois gaz à effet de serre :
    • le protoxyde d’azote, suite à l’épandage d’engrais azotés ;
    • le méthane, produit par le système digestif des ruminants et la fermentation des lisiers ou fumiers ;
    • le dioxyde de carbone. Ce gaz est émis pas les engins mécaniques (tracteurs, moissonneuses, camions) et le chauffage ou la climatisation des bâtiments d’élevage.

La Chine est connue pour ce type de pollution, subissant régulièrement un brouillard toxique à différentes épaisseurs.

Mais aussi des particules fines qui par leur taille pénètrent plus facilement dans les poumons, des radiations ionisantes correspondant à la radioactivité naturelle ou après des accidents nucléaires. Des produits chimiques comme la dioxine rejeté dans l’air par les incinérateur de déchets ou les pesticides qui sont présents dans de nombreux produits ménagers. 

Conséquences : 

  1. Sur la santé 

La dégradation de la qualité de l’air, les pics de pollution se produisent de plus en plus souvent et 60% de la population est exposée à un air dégradé ce qui provoque :

  • Maladies respiratoires dont asthme et allergies chez les personnes en bonne santé
  • Hausse de la mortalité chez les insuffisants cardiaques et respiratoires
  • Augmentation des hospitalisations de fumeurs souffrant de bronchite chronique mais aussi chez les enfants qui souffrent de bronchiolite. 
  • Environ 9000 décés par an à cause des polluants atmosphériques
  •  Cancers 
  • Effet sur le système immunitaire

2. Le réchauffement climatique 

L’effet de serre est un phénomène naturel qui permet à la Terre retenir la chaleur solaire dans l’atmosphère et de maintenir une température acceptable pour entretenir la vie. Or l’Homme amplifie le phénomène (déforestation, émission de CO2) ce qui a pour conséquence l’augmentation de gaz à effet de serre dans l’atmosphère qui accroît l’effet de serre et ainsi accroît le réchauffement de la planète.

  • Fonte des banquises et glaciers
  • Augmentation des phénomènes climatiques dangereux 
  • Disparition de pleins d’espèces animales et végétales
  • Raréfaction des sources de nourriture, de médicaments..
  • Raréfaction de l’eau
  • Conséquences sanitaires ( famines, guerre des richesses rares, extension des maladies infectieuses,..)

Solutions

➡ Création de structures responsables en France 

L’agence nationnale de sécurité sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail est chargée de la surveillance et de la prévention de la pollution. 

L’office de protection contre les rayonnements ionisants pratique des dosages réguliers dans l’air et contrôles les installations utilisant des produits radioactifs. 

➡ Au niveau mondial 

Mesure de lutte contre le réchauffement climatique

  • Tous les 5 ans à lieu un sommet mondial du climat pour mettre en oeuvre des solutions pour un développement durable. 
  • Le protocole de Kyoto
  • Les accords de Montréal 
  • Développement des énergies renouvelables, des véhicules électriques ou hybrides.
  • Mesures pour lutter contre risques lié au réchauffement climatique: lutte contre les inondations, contre les canicules, contre le déclin de la biodiversité.  

La pollution de l’eau 

Il s’agit de la pollution de nos rivières et des nappes phréatiques par des produits agricoles mais aussi indus et domestiques.

Causes 

  • La pollution chimique correspond : a des nitrates, des pesticides, des phosphates.
  • Les pollutions organiques : plastiques
  • Pollution thermique : t° de l’eau élevée
  • Pollution bactériologique
  • La raréfaction de l’eau 

L’eau devient de plus en plus rare et la situation risque de devenir catastrophique d’ici 2020.

Les causes sont, le réchauffement climatique et la croissance de la population mondiale (besoin d’eau en agriculture)

Les problèmes 

  • Conséquences sanitaires : pesticides cancérigènes, gastro, intoxications.
  • Conséquences éco : la prolifération des algues entraînent la mort des poissons et nuit au tourisme.

Conséquences 

Espèces animales ou végétales disparaissent ou se raréfient du fait de la dégradations des écosystèmes.

  • Conséquences éco : coût croissant de l’eau potable.
  • Conséquences politiques : risque de conflits entre les pays.

Les solutions 

La lutte contre la pollution de l’eau :

  • Loi sur l’eau de 2006 : droit à l’accès potable dans des conditions eco acceptables, lutte contre les pollutions, assainissement.
  • La lutte contre la pollution agricole
  • La lutte contre la pollution domestique ( médicaments, huiles, précautions)
  • Un usage plus économe de l’eau :
    • par les agriculteurs( goutte à goutte, eau de pluie)
    • par les particuliers (moindre arrosage des jardins, lavage – fréquent des voitures)
    • par l’état (suppression des fuites d’eau, coupure d’eau, interdiction d’arroser)

 

 

Laisser un commentaire