L’autisme


Définition :
L’autisme fait référence aux troubles envahissants du développement.Le terme « envahissant » signifie « profond » ,en d’autres termes, les difficultés envahissent de nombreux domaines du fonctionnement de la personne, en particulier tous ceux qui nécessitent ou engendrent des contacts avec l’environnement.

Les caractéristiques de l’autisme

Elles peuvent être classées en trois catégories :

  • les relations sociales
  • la communication
  • l’imagination

Par ailleurs, ces caractéristiques peuvent apparaître sous différentes combinaisons et avec une intensité variable. Par conséquent, les personnes avec autisme sont très différentes les unes des autres.

Signes :

  • Enfant passif, trop calme ou parfois tendu irritable.
  • Impression de surdité, pas ou peu d’expression verbale (prélangage).
  • Pas ou peu de tentatives de communication, peu d’intérêt pour les autres, n’aime pas être touché, caressé, difficulté a se faire comprendre
  • Ils font des crises de colère très intenses et durables, peut se mordre, se griffer
  • Balancement des mains, évite le regard de l’autre.

Problèmes :

Manque de dépistage précoce : Alors que l’on peut repérer les premiers signes dès 12 mois et poser un diagnostic entre 2 et 3 ans, le dépistage intervient en moyenne à 6 ans. On perd ainsi 3 à 4 ans d’intervention à un âge où on peut accomplir d’énormes progrès.

Méconnaissance de la pathologie chez certains professionnels.

Fort retard dans la prise en charge et développement des méthodes d’accompagnement adaptées insuffisants

Faiblesse des aides financières allouées pour promouvoir des programmes adaptés.

Un budget trop lourd pour les parents : la plupart des familles ne bénéficient que de quelques heures d’intervention par semaine, alors qu’on sait qu’une intervention doit être intensive pour être efficace.

L’accès à l’école, prôné par la loi de 2005, n’est dans les faits pas acquis. 65% des enseignants estiment que la place d’un enfant autiste est dans un établissement ou un institut spécialisé

Beaucoup d’adultes autistes, atteints de troubles graves et ne pouvant accéder au milieu ordinaire, ne trouvent pas de place dans les établissements spécialisés qui ont des listes d’attente auxquelles ils ne peuvent répondre. Ils restent à la charge des familles, sans solution, sans pouvoir bénéficier d’un accompagnement adapté qui leur permettrait de progresser à tout âge dans le respect et la dignité.

Solution :

  • Grande cause 2012, campagne de sensibilisation
  • Mieux faire comprendre l’autisme pour créer l’empathie et faire de ce sujet l’affaire de tous
  • œuvrer pour que l’autisme devienne une véritable cause à défendre au même titre que le cancer ou la maladie d’Alzheimer.
  • Renforcer la prise en charge des autistes.
  • Spot télévisé et radios.

Laisser un commentaire