L’homoparentalité


L’homoparentalité désigne le fait, pour des personnes homosexuelles, d’être ou de devenir parent, d’une manière ou d’une autre. La situation peut faire suite à une adoption, ou être le fait de personnes à un moment donné en couple hétérosexuel.

Dans le débat sur l’autorisation ou l’interdiction de l’adoption d’un enfant par un couple homosexuel, différents arguments sont employés pour justifier cette position. Le débat oppose souvent « l’intérêt de l’enfant » ou « le droit de l’enfant » au « le droit à l’enfant » que réclameraient les homosexuels.

Les arguments contre : 

Aujourd’hui, les opinions ont certes évolué mais dans le domaine religieux, presque rien n’a changé.  La plupart des personnes pratiquant une religion monothéiste suivent les écrits religieux tels que la Bible, le Coran et la Torah. Ils sont souvent attachés aux valeurs de la famille traditionnelle et n’acceptent pas vraiment l’homosexualité. 

L’argument mis en valeur par certain est que pour la procréation naturelle l’homosexualité n’est pas « normale ». La sexualité est avant tout une fonction biologique liée à la procréation, la pratique de l’homosexualité, parce qu’elle est stérile, n’a pas de raison naturelle d’exister. Certes, elle ne pose pas de problème et ne nuit en rien à la société si ce n’est qu’elle dérange les étroits d’esprits et intolérants des différences. Toutefois, c’est aller contre la nature que d’autoriser une chose qu’elle ne permet pas : la procréation chez les homosexuels.

Par ailleurs, l’enfant a besoin en grandissant de se repérer dans l’équilibre parental père-mère. L’homoparentalité, c’est faire comme s’il n’existait pas de différences entre les rôles paternels et maternels. Ces rôles existent pour tous les enfants issus de couples hétérosexuels, même lorsqu’ils divorcent.

Un enfant pour se construire a besoin d’identifier ses deux parents biologiques, de savoir qu’il est né de l’amour de deux personnes hors la ce n’est pas forcément vrai (procréation médicalement assisté) 

Les enfants de parents homosexuels peuvent être stigmatisés et sources de moqueries, ce qui  pourrait entraîner un mal-être chez eux.

Les arguments pour : 

Rien ne prouve scientifiquement à l’heure actuelle qu’un enfant élevé dans une famille homoparentale serait désavantagé par rapport à un enfant né dans une famille hétérosexuelle. 

Un enfant à besoin pour se construire, d’une bonne éducation, d’affection et d’une qualité des repères qu’on lui donne cela va au delà de se construire sur la base du sexe de ses parents. 

Un enfant qui vit dans une famille homoparentale va subir des moqueries hors il peut très bien en subir à cause d’une famille monoparentale, de son poids, de sa taille de sa couleur de peau, du fait qu’il aime les épinards… 
C’est la société actuelle qui à un réel problème sur la notion de « norme », pas le fait d’être éduqué dans une famille homoparentale. 

Dans certaines cultures on privilégie d’autre constructions familiales que la cellule père/mère et le bien etre de l’enfant est pourtant préservé.

 


2 commentaires sur “L’homoparentalité

✎ Laissez un commentaire

Laisser un commentaire