Toxicomanie


Toxicomanie

Définition 

La toxicomanie est l’habitude de consommer de façon régulière et importante des substances susceptibles d’engendrer un état de dépendance psychique et/ou physique et d’un phénomène de tolérance c’est à dire une tendance à augmenter les doses pour avoir l’effet recherché.

Différents types de drogues 

  • Drogues licites : alcool, tabac, médicaments psychotropes
  • Drogues illicites : 
    • Cannabis 
    • Héroïne
    • Cocaïne
    • MDMA (ecstasy)
    • Poppers
    • Colle et solvant
    • Nouveaux produits de synthèse

Chiffres

4 millions de consommateurs dont 1.2 millions de consommateurs réguliers et 500 000 quotidiens.
Part des jeunes de 17 ans ayant consommé de la drogue :

  • 41% cannabis
  • 9% poppers
  • 3% cocaïne
  • 1 % héroïne

Problèmes 

  1. La France grande consommatrice de cannabis chez les jeunes 
  • Le cannabis est consommé de plus en plus tôt.
  • Les jeunes sont souvent polyconsommateur : alcool et/ou tabac + drogue.
  • Cette drogue est largement disponible.
  • La cannabiculture se développe.

2. Diversification des drogues et des utilisateurs 

  • La cocaïne est disponible plus facilement qu’auparavant et elle est de moins en moins chère. Elle était limité pour son usage dans le milieu musical elle s’est étendue au monde festif en général : bar, discothèques.
  • De nouveaux produits de synthèse ( NPS) apparaissent sur le marché et sont aussi vendu sur internet, non autorisé par les laboratoires, classé dans les stupéfiants on ne connait ni les effets, ni la toxicité. 
  • L’héroïne revient en force, surtout chez les jeunes adultes bien insérés socialement. Ils l’utilise pour adoucir la descente après avoir consommé des amphétamines ou de la cocaïne.
  • Beaucoup de jeunes utilisent des hallucinogène et des poppers pour faire la fête.

3. Développement des conduites dopantes 

Dans la vie de tous les jours

  • Utiliser pour accroître la capacité d’attention et de concentration
  • Diminuer la sensation de fatigue ( exemple : lors d’un examen)
  • Etre moins stressé lors d’un discours en public
  • Pour augmenter leur capacité sexuelle
  • Etre plus dynamique

Dans la vie sportive 

  • Développer la masse et la puissance musculaire
  • Lutter la fatigue
  • Mieux oxygéner ses muscles
  • Augmenter la tolérance à la douleur 
  • Action anti stress

Conséquences 

Souvent, des années sont nécessaires pour que le sujet abuse d’une substance par simple habitude ou, plus tard, qu’il développe une dépendance.
Pour certaines substances, le développement de la dépendance est très rapide : c’est le cas pour l’héroïne pour laquelle quelques jours suffisent ou encore le crack (mélange de cocaïne) qui ne nécessite parfois qu’une seule prise.

Les dangers du cannabis ont longtemps été minimisés or les conséquences sont toutes aussi nocives.

1. Stades de développement d’une dépendance

Phase d’essai :durant cette phase, le sujet veut essayer et expérimenter quelque chose de nouveau.

Phase d’abus : consommation excessive, le plus souvent de substances psychotropes ou d’alcool. Durant cette phase, des détériorations physiques et psycho-sociales peuvent déjà survenir, mais celles-ci sont ignorées par le sujet.

Phase d’accoutumance : le psychisme et l’organisme se sont adaptés à la substance nocive (développement d’une tolérance). Par conséquent, la dose doit fréquemment être augmentée pour obtenir l’effet désiré. Le sujet peut se tourner vers d’autre drogues ou substance : alcool, tabac..

Dépendance psychique, physique: une fois arrivé à cette phase, il est pratiquement impossible de renoncer et toute la vie du sujet est dictée par sa dépendance. Les tentatives de la personne de s’en sortir par elle-même échouent très souvent.

2. Effets sur la santé 

  • psychiques : crises d’angoisse, dépression, relation ou aggravation d’une bipolarité ou d’une schizophrénie
  • Sociales : trouble de la mémoire et/ou concentration (echec scolaire),accidents de la route
  • Physique : intoxication aigue, cancers à long terme, risque pour la grossesse, diminution de la fertilité 

Les décès par surdose sont plus nombreux et les usagers de drogues injectables ou sniffés sont plus touchés par le virus de l’hépatite C et/ou sida.

3. Menace pour l’ordre public 

  • Les quartiers sensibles sont devenus des zones de non droit en effet le trafic de drogue fait vivre des familles entières car la précarité et la pauvreté poussent vers l’agent facile. Ceci à pour conséquences des violences entre dealers, luttes de territoires .. 
  • Risques de vols, prostitutions , cambriolages de pharmacies pour se procurer la drogue.
  • Des adolescents déscolarisés et des personnes marginalisées sont souvent des candidats idéal pour le trafic de drogues.
  • Augmentation des comportements violents 
  • Nuisances pour les riverains : parking, cage d’escalier..

Solutions 

  1. Législation 

 ➡ Loi du 31 décembre 1970 sanctionne l’usage et le trafic de stupéfiant

➡ Législation sur le dopage loi du 23 mars 1999 et 5 avril 2006 interdisent l’utilisation de substances dopantes.

➡ Politique pénale actuelle :

  • Orienter avant tout dans la lutte contre le trafic 
    • Augmentation du nombre de policiers
    • Lutte contre la culture de cannabis
    • répression du délit de provocation à l’usage de stupéfiant
  • Simple usage de drogue
    • Rappel à la loi
    • Orientation sanitaire ou injonction thérapeutique
    • Suivi d’un stage de sensibilisation aux dangers de l’usage de drogues
    • Poursuites devant un tribunal restent rare.

2. Prévention 

Elle vise à retarder, à éviter les consommations et à repérer précocement les usagers réguliers. 

3. Accompagnement dans le soin

  • Hôpitaux et unités de soins en addictologie 
  • Centres de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) assure de façon anonyme et gratuite l’accueil, l’information et la prise en charge des consommateurs.
  • Des réseaux d’addictologie assure la continuité des soins.
  • Des centre sans hébergements ou centre post cure assure un suivi des consommateurs
  • Réduction des risques sanitaires et sociaux chez les usagers de drogues
    • Vente libre des seringues
    • Automates distributeurs ou échanges de seringues
    • Prescription d’un traitement de substitution aux opiacés aux patients dépendant

4. Des solutions qui font débats 

  • Expérimentation de salle de consommation (salle de shoot)
  • Autorisation du cannabis sous forme médicamenteuse
  • Légalisation, dépénalisation ou contraventionnalisation de l’usage du cannabis.

 

Laisser un commentaire