Accidents domestiques de la vie courante


Accidents domestiques de la vie couranteDéfinition :

Tout accident qui survient aux domiciles ou dans ses abords immédiats,sur les airs de sports ou de loisirs, à l’école et tous ceux survenant à un autre moment de la vie privée.
Ils touchent principalement les enfants et les personnes âgées. Les trois plus grandes causes sont les chutes, les suffocation et les noyades.
L’ accident de la vie courante est en généralement un traumatisme non intentionnel,et la plupart peut être évitable.
Un traumatisme est causé par une exposition aigüe à des agents physiques(chaleur,électricité,agents chimiques,radiations,…)qui interagissent avec le corps dans des quantités ou des taux excédents le seuil de tolérance humaine.

Trois types d’accidents domestiques :

• Les accidents provoqués par des produits dangereux.
• Les accidents mettant en cause le comportement de l’usager ; il s’agit surtout d’accidents de sport ou d’activités de loisirs et de plein air.
• Les accidents survenant aux âges extrêmes de la vie

Les problèmes :

  1. Fréquence chez les Enfants (surtout les garçons)

Facteurs favorisants

  • 1 décès sur 5 chez les 1-4ans est dû à un ADVC
  • Fréquents en zone rurale ou les danger sont plus nombreux
  • Dans les milieux défavorisés  ou il y a un manque de surveillance et ou certains accidents sont liés à un chauffage défectueux
  • Chez enfants à haut risques, instables, surprotégés ou rejetés et les adolescents ayant le gout du risque.

Causes :

  • Un enfant n’est pas un adulte en miniature, ils ont chacun leur niveau de risques
  • Négligence des parents lors de moment important : déménagement, divorce, départs en vacances.. 
  • Méconnaissance des dangers et gestes de prudence et ignorance des gestes qui peuvent sauver

Type d’accident :

  • Chutes
  • Blessures
  • Morsures
  • Brulures
  • Intoxications ( ingestion, plante, monoxyde de carbone)
  • Suffocation
  • Noyades

Prévention

  • information des parents et des enfants grâce à des campagnes d’information dans les médias, les expositions, affiches, brochures, médecins scolaires qui enseignent les dangers de la maison,
  • La nécessité de surveiller un enfant sans cesse tout en développant son autonomie et l’éduquer dans la connaissance des dangers dans la maison et trajet scolaire,
  • Ne pas laisser un enfant de moins de 10 ans seul.
  • Ne pas laisser un enfant seul sur la table à langer, près d’une piscine, dans son bain (même 2 secondes)
  • Respecter les consignes de couchage du nouveau né
  • Éloigner les produits dangereux, les médicaments, la lessive, les cosmétiques ..
  • Mettre une barrière aux niveaux des escaliers, pas de lit superposer avant 6 ans.
  • Mettre hors de portés les sacs en plastiques, faire attention aux appareils ménagers, mettre des caches prises.
  • Surtout attention avec les liquides chauds (exemple tasse de thé/ café poser sur la table)
  • connaitre les gestes de prudence et les numéros de téléphone à avoir à portée de main.

La réglementation

La loi du 21 juillet 1983 soumet les produits à une obligation de sécurité dans les conditions normales d’utilisation mais aussi des normes de sécurité imposés aux fabricants notamment pour les jouets de – de 3ans.
Par exemple, depuis 2006, toutes les piscines privées doivent être équipées d’un dispositif anti-noyade.

2.     Fréquences chez les personnages Âgés 

Les personnes de plus de 75 ans, notamment les femmes sont les plus touchés par des accidents domestiques. 

Du fait de leur fatigue, de leur maladresse, des difficultés à se mouvoir, de l’isolement ou d’un logement inadapté.

Causes:

De nombreuses chutes ( escalier, carrelage glissant, sol ciré, baignoire ou encore sur la voie publique)
Des suffocations par obstruction des voies respiratoires liès à un aliment
Des intoxications par erreur de prise des médicaments ou chauffage au monoxyde de carbone.

Solutions :

  1.  Information contre les chutes (brochures Cpam et INPES)  
  • Eviter  la déshydratation et la dénutrition
  • Soigner sa vue et son audition
  • Apprendre à se relever en cas de chute
  • Faire 10 minutes d’exercice par jour 
  • Aménager l’habitat pour faciliter le déplacement ( tapis anti dérapant, éclairages, téléphone accessible)

2.  Information contre les brûlures et blessures

  • Utiliser avec précaution les  objets coupants, l’électroménager mais aussi les outils de bricolage
  • Lire la notice ou se faire expliquer le fonctionnement d’un apparei

3.  Information contre les asphyxies ou incendies

  • Entretien du chauffage et chauffe eau
  • Changer les tuyaux de gaz
  • Laisser ouverte les bouches d’aération

4.  Lutte contre l’isolement

Mise en place par les communes de réseaux de télé-alarme ou par réseaux de voisinage ou parenté.

5.  Aide financières pour l’amélioration de l’habitat par le fond d’action sociale et CPAM

Voici certains sites internet qui sont intéressants :  

Brochure INPES

Prévention maison 

Accident domestique 

 


1 commentaire sur “Accidents domestiques de la vie courante

✎ Laissez un commentaire

Laisser un commentaire