La crise du logement


Ministre du logement : Sylvia Pinel

Un pays est en situation de « crise du logement » lorsqu’il apparait de façon brusque et intense, mais pendant une période limité un déséquilibre entre l’offre et la demande de logement.
La durée de prise en compte est souvent longue ( chiffré en année)

Les  causes 

– facteurs exogènes = catastrophes naturelles ou guerre
– facteurs démographiques = exode rural ( déplacement de la population des zones rurales vers les zones urbaines)
– économiques

Les pb de logement durent depuis longtemps . Plusieurs personnes de différentes catégories sociales sont touchés par la crise du logement .
Cette crise est liée à la crise de l’emploi qui implique une dégradation du pouvoir d’achat.
Beaucoup de français estiment qu’il est diffiicle de se loger aujourd’hui surtout a Paris.

Parfois l’accès au logement se fait au prix d’acceptation de situation intolérables ( confort dégradés, surpopulation dans le logement), et certaines personnes se privent de chauffage ou autre pour pouvoir payer leur loyer.

Les effets sociaux

Les personnes en difficultés pour l’accès au logement sont également, pour la plus part en situation de chômage ou d’emploi précaire = double exclusion économique et sociale.

Les jeunes ont beaucoup de difficultés pour trouver un logement, et restent donc plus longtemps chez leur parents, pour ceux où cela est possible.

Certains bailleurs refusent des dossiers de personnes vivant de minima sociaux au motif que le « reste à vivre » après paiement du loyer, est insuffisant »,
Faute de logements, certains sont orientés vers les centres d’hébergement d’urgence, qui accueillaient traditionnellement une population de SDF désocialisés.

Conséquences :

– de nouvelles inégalités et  discriminations apparaissent .
– les réseaux de solidarité privé sont de plus en plus limité suite à la hausse de la demande
–  Pour certaines familles la principales dépenses de ressources et leur loyer.
– pb de santé dans les logements insalubres : pb de chauffage : intoxication au monoxyde de carbonne, hygiène corporelle insuffisante, taux d’humidité imp = affections pulmonaires, peinture au plombs = saturnisme, surpopulation = rythme de sommeil décalé, peu d’intimité, carence éducatives et affectives , difficulté d’apprentissage.

Proposition contre la crise du logement

– imposer des  logement sociaux en ville
– fixer les loyers HLM en fonctions des revenues des locataires
– Garantir les propriétaire contre les risques d’impayés
– Augmenter les aides au logement
– Imposer des prévisions pour travaux au bailleurs
– Alourdir la taxe sur les logements vides
– Réserver le prêt à taux 0 aux ménages les plus modestes