Religion et santé


Définitions

Religion : Ensemble déterminé de croyances et de dogmes définissant le rapport de l’homme avec le sacré. C’est aussi un ensemble de pratiques et de rites spécifiques propres à chacune des croyances.

Santé : Etat de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Les religions et les règles en rapport à la santé:

a) Judaïsme

Le judaïsme est une tradition définissant à la fois la culture religieuse et le mode de vie des Juifs, constitué des descendants des Israélites provenant d’Israël et des minorités les ayant rejoints par la conversion. Le judaïsme comporte des éléments religieux mais ne s’y limite pas puisqu’il contient, outre ses codes de conduite, des lois, des rites, et des coutumes non spécifiquement religieuses.
Selon ses textes fondateurs, en particulier le Tanakh, la foi des anciens Israélites et de leurs descendants, les Juifs, serait basée sur une alliance contractée entre Dieu et Abraham, qui aurait ensuite été renouvelée entre Dieu et Moïse.
→circoncision le 8ème jours de l’enfant mâle
→ IVG possible seulement si pronostic vitale mis en danger
→ contraception découragé
→ PMA considérer comme acte en faveur de la vie
→ pas de baptême à la naissance
→ Prévoir les menu hospitalier avec diététiciens en rapport avec la religion
→ Demander en milieu hospitalier de la vaisselle en plastique
→ transfusion sanguine autorisé
→ avis médicale important pour prendre décision
→ visite du malade est très important dans la religion
→ l’euthanasie active est proscrite pour les mourants
→ autopsie et incinération interdit
→ toilette mortuaire important fait par une personne du même sexe
→ Contre l’homosexualité

b) Christianisme

Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d’apôtres célébrant la vie et les enseignements d’un personnage du Proche-Orient nommé Jésus de Nazareth.

La Bible hébraïque est l’un des deux textes fondateurs du christianisme, qui la nomme Ancien Testament ou Premier Testament. Le Nouveau Testament, centré sur la personne de Jésus-Christ, est le second texte fondateur.
→ homosexualité interdit
→ hôpital : lit avec la tête du côté d’où le soleil se lève
→ La visite aux malades est très importantes
→ PA refusent les antalgiques (prendre contact avec aumônier pour convaincre)
→ abstinence : de viande le vendredi
→ contraception artificielle pas recommandé
→ Pas de rapport sexuel hors mariage
→ Préservatif pas interdit mais mal vue
→ IVG interdit
→ certains refusent la transfusion sanguine
→ interdiction euthanasie:77% des croyants seraient pour

c) Islam

L’islam est une religion abrahamique articulée autour du Coran, considéré comme le recueil de la parole de Dieu. Le croissant et l’étoile verts, symboles politiques de l’islam.

→ interdiction de se faire soigné par le sexe opposé
→ Le jeune : si maladie, ou grossesse.. possible de rompre cette règle
→ Interdiction de fumer, boire, l’homosexualité, la fornication en gros consommer ce qui est mauvais pour la santé selon le coran.
→ possibilité de dons d’organe car sauver la vie d’autrui est sauvé l’humanité
→ Peu d’hospice, prendre soin de ses parents fait partit des mœurs
→ Le coran explique que le fait de pas prendre soin de sa santé alimentaire ou alors de s’empiffrer est mauvais, et que dieu souhaite et aide avec des conseils à trouver un juste milieu
→ La contraception est a éviter si prise pour transgresser le coran
→ interdiction de stériliser l’homme, ou la femme
→ l’avortement est interdit
→ totalement interdit : contraception fonctionnement seulement sur la contre nidation de l’œuf. (premier moment de vie dans le coran)
→ le suicide est un pécher grave → jugement de dieu
→ Un mort avant midi est enterré le même jour. Un mort de l’après-midi est enterré le lendemain matin. Plus le défunt a été pieux de son vivant, plus vite on doit l’enterrer.
→ La toilette du mort doit être en accord avec les pratiques religieuse.
→ 80 % des musulmans décédés en France seraient rapatriés dans leur pays d’origine pour être enterrés dans un cimetière musulman comme c’est la règle dans l’Islam.
→ Le cadavre du défunt est considéré comme impur, d’où la nécessité de procéder à une toilette
→ Mais la tradition s’oppose formellement à la crémation ce qui explique qu’aucun musulman ne se fait incinérer.

d) Hindouisme
L’hindouisme, qui n’a ni fondateur ni Église, est l’une des plus vieilles religions du monde encore pratiquées. Avec près d’un milliard de fidèles, c’est actuellement la troisième religion la plus répandue dans le monde après le christianisme et l’islam, issue du sous-continent indien qui reste son principal foyer de peuplement.

e) Bouddhisme
Le bouddhisme est, selon les points de vue en Occident, une religion ou une philosophie, voire les deux dont les origines remontent en Inde au Ve siècle av. J.-C.

Les professionnels de santé face à la religion

L’enjeu du soin, c’est précisément que le soignant et le patient sache travailler ensemble à la guérison. Le personnel hospitalier a une approche universaliste mais pour bien soigner les corps malades, ils sont obligés de respecter les convictions religieuses des patients et d’inclure à un moment donné toutes les différences pour pouvoir fabriquer de la santé.

Certains soignants s’absentent régulièrement pour aller prier, réclament de porter le voile ou la kippa, d’autres refusent d’effectuer certains actes comme soigner une plaie hémorragique, retirer un bassin, d’autres encore s’interdisent de travailler avec des collègues de l’autre sexe dans l’intimité d’une chambre. Il y a peu, dans un hôpital parisien, un enfant blessé arrive aux urgences avec ses parents. Le médecin de garde exige que la mère sorte de la pièce pendant qu’il s’occupe de l’enfant. En revanche, il oblige le père – qui ne voulait pas rester, par peur de la vue du sang – à demeurer à ses côtés. Ailleurs, en Bretagne, un directeur d’hôpital ferme une unité d’interruption volontaire de grossesse en invoquant abusivement des aléas budgétaires. Dans le Nord, des directeurs de maison de retraite fournissent systématiquement chapelet et crucifix avant le trépas de leurs pensionnaires, et ce quelle que soit leur confession. Il n’est pas rare que des soignants décident si leurs patients doivent ou non manger du porc, selon leur patronyme, se rendre ou non à la messe.


3 commentaires sur “Religion et santé

✎ Laissez un commentaire
  1. Cristiansme : le lit face au soleil qui se lève ? je sais pas de qu’elle branche vous parlez mais ça n’existe pas ce genre d’écris dans la bible. C’est surement un tradition des hommes.

    De même il est interdit de fumer, de boire. De se mélanger aux choses mondaine. Car le corps est considéré dans la bible comme temple du Saint Esprit (de l’Esprit de Dieu).

    abstinence de viande le vendredi c’est pareille ce n’est pas biblique ça c’est une tradition des hommes cela n’apparait pas dans la bible. Par contre interdiction de manger de la viande avec du sang, ou d’un animal étouffé. Ça ce serait à préciser pour l’hôpital.

    Reffus de transfusion et d’antalgique ce sont les témoins de Jéhova. Après je comprend que vous métiez tout dans le même sac, même si bibliquement ça n’est pas interdit, encore une fois la tradition des hommes passe avant la loi de Dieu.

    Après c’est sûr que vous n’allez pas mettre toutes les religions, sinon vous allez devoir écrire beaucoup
    en séparent : Bouddhiste – Témoins de Jéhova – Chrétiens – Catholique – Mormon – Musulman – Chintoiste –

    Après les trois principaux c’est Chrétiens – Islamique et Juive
    même si Juive et Chrétiens c’est la même chose c’est juste que les juifs n’ont pas accepté Jésus comme le messie promis. Et qu’ils vivent sous la loi de Moise (donc = pas de crevette, pas de porc, pas de crocodile, pas de chameau, pas de poisson avec certaines écailles etc… pour l’alimentation) mais les chrétiens eux vivent sous la grâce donc ils peuvent manger de tout sauf de la viande avec du sang car le sang à une signification très spécial dans les évangiles. Du reste tout est bon t’en que c’est pris avec action de grâce (la prière avant de manger)


Laisser un commentaire