Mise en Situation Professionnelle (MSP) 1 et 3


Les mises en situation professionnelles servent à évaluer le/la futur(e) professionnel(le) dans l’exercice de son futur métier. Durant la formation il y a deux MSP à passer : 

  • MSP 1 : elle est en lien avec le module 1, elle se déroule le plus souvent dans les structures d’accueil de jeunes enfants. Elle sert à évaluer nos compétences dans l’accompagnement de l’enfant dans sa vie quotidienne : repas, sommeil, activité, …
  • MSP 3 : elle est en lien avec le module 3, elle se déroule le plus souvent en structure de soin comme l’hôpital ou en maternité. Elle sert à évaluer nos compétences dans les soins que l’on porte à l’enfant.

Présentation :

La msp se compose ainsi : 

➡ Une démarche de soin voici un exemple 

➡ Pratique d’un soin ou d’une activité

La mise en situation 1 est noté sur 20 points, elle complète l’évaluation écrite du module 1, il faut obtenir une note supérieur a 20/40 (écrit + msp) pour valider son module. La démarche de soin est noté sur 8 et la pratique de l’activité ou soin sur 12.

La mise en situation 3 est noté sur 30 points, la démarche de soin est noté sur 10 et la pratique de l’activité ou soin sur 20.  Il faut obtenir une note supérieur à 15/30 et avoir l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence (AFGSU) pour valider son module.

Une MSP dure en général 1h30, elle est évaluée par un formateur de l’école et une cadre ou professionnelle de l’établissement. Elle se compose ainsi :

  • Préparation de sa MSP, choix des enfants,DDS, choix du soin ou activité.
  • Réalisation du soin
  • Présentation à l’oral de sa démarche de soin (ou inversement, soin après sa DDS)
  • Réajustement de la DDS

Réalisation :

La préparation :

On choisit 3 enfants.
On peut donner un questionnaire, préalablement imprimé, aux parents pour effectuer son recueil de données.
On va chercher toutes les informations dans le « dossier maman et bébé » y compris dans celui des sages femmes pour la maternité. En crèche, il faut demander les informations aux professionnels ou les chercher dans les dossiers « d’adaptation « (document que remplissent les parents pendant la période d’adaptation)

Petit conseil : au lieu de faire un tableau pour mes 14 besoins, j’ai réalisé 14 fiches. Le jour J j’ai pu les classer par ordre, à l’oral j’étais moins perdue.

On vérifie qu’on a tout son matériel, bien avant que le jury arrive.
A la maternité, j’ai impliqué la maman dans mon évaluation, je lui ai tout expliqué, je suis allée la voir avant que le jury arrive et j’ai pris mes données du jour que je n’avais pas eu pendant la relève. 

Mon matériel  (pour MSP en maternité)

Faites selon le protocole du service et de connaissances sur les soins.

  •  Solution hydro-alcoolique ou poste de lavage des mains
  •  Thermomètre de bain 
  •  Thermomètre + protection 
  •  Solution pour thermomètre ou haricot
  •  Haricot / poubelle
  •  Compresses / compresses stériles
  •  Couches
  •  Protection pour matelas de change
  •  Antiseptique et éosine
  •  Gant en latex
  •  Sérum physiologique
  •  Balance avec protection ( n’oubliez pas de mettre un stylo préalablement désinfecté et un papier à coté de la balance) 
  •  Vêtements + serviette

Déroulement de la MSP :

  • On présente succinctement l’enfant au jury (si le soin se fait avant la démarche de soin) :
  • prénom, age ( il est a J ?),  fille / garçon, maman primipare, allaitement artificiel ou maternel, marche, parle ou pas. 
  • On présente le soin que l’on va faire et les objectifs.

Allez c’est parti,

  • On frappe à la porte et on attend une réponse avant d’entrer
  • On présente le jury aux parents mais aussi à l’enfant
  • On se lave les mains
  • On prépare tout ce dont on a besoin, faite en sorte d’avoir tout à porter de main
  • On prends le temps d’avoir une vision globale du soin avant d’agir
  • On effectue le soin ou l’activité 
  • Pour l’hygiène ne jamais mélanger le propre et le sale et on l’applique pour le soin, du plus propre au plus sale. On se lave les mains toujours avant un soin ( visage, cordon, change de la couche) et après.
  • On respecte les règles de sécurité et on les indique aux parents. Ne jamais quitter l’enfant sans le savoir en sécurité. On demande soit aux parents soit au jury de le tenir. (On remonte les barrières et on n’oublie pas d’attacher l’enfant :  poussette, transat, chaise haute)
  • Attention à l’économie du matériel surtout avec les compresses stériles ou absorbex…
  • Pendant l’épreuve, on respecte l’autonomie des parents et de l’enfant. C’est notre soin, on est tellement stressé qu’on fait tout mais on doit accompagner 🙂
  • Et surtout communiquer ! Dire à l’enfant tout ce qui va lui être fait. « Je vais te savonner la tête, puis le cou… » ça indique aux parents l’ordre et comment il procède et on rassure l’enfant en lui nommant les parties de son corps.
  • Prendre en compte la fatigue de la maman, lui proposer une chaise si besoin (maternité)
  • On s’assure de l’état de l’enfant : repas, température, fatigue, éruption, coloration 

Le soin n’est pas parfait? Ce n’est pas grave, la priorité c’est le bien être de l’enfant.
N’oubliez pas on nous demande de faire des DDS pour ça, on prodigue des soins pour le bien être de l’enfant, notre devise est de satisfaire tous les besoins de l’enfant et doit ajuster notre pratique pour réussir.

Le soin est terminé mais il reste des petites choses à faire :

Refaire le lit voire changer les draps, le verre d’eau, la sonnette et la télécommande.
Tout ranger avant de sortir. Faire les transmissions ! On réajuste sa DDS et on est prêt pour la présenter. 

 


12 commentaires sur “Mise en Situation Professionnelle (MSP) 1 et 3

✎ Laissez un commentaire
  1. bonjour
    je vais rentrer en école d auxiliaire et j ai vu que pour le module 3 il fallait l attestation de formation aux gestes et soins d urgence .
    Est ce que l on passe cette formation durant les 10 mois?
    merci et votre site est vraiment au top


Laisser un commentaire